Qu'est-ce que je peux contribuer à financer avec 16, 50, 65, 190 et... 1.500 euros ?

Plantes - 16 euro

Avec 16 euros, un partenaire congolais d’Oxfam fournit à des paysans des semences de plantes qui contribuent à refertiliser les sols. Les familles peuvent ainsi travailler et investir dans leurs terres en ayant des perspectives à long terme.

Babykit - 17 euros

Lors des catastrophes naturelles, les nouveau-nés encourent de grands risques. Ce kit contient le matériel de base nécessaire aux soins élémentaires et à la protection contre les maladies : matelas, bain, gant de toilette, cuillère, savon pour bébé, etc.

Mégaphone - 50 euros

Au Laos, les partenaires locaux mettent des mégaphones à la disposition des communautés. Ainsi, les villageois peuvent facilement s’avertir et se mettre rapidement à l’abri lors de catastrophes naturelles.

Kit premiers secours - 65 euros

Grâce aux kits de premiers secours qu’un partenaire d’Oxfam distribue à des communautés au Laos, les secouristes locaux disposent des médicaments et du matériel de base nécessaires pour venir en aide aux victimes de catastrophes naturelles.

Kit radio et mégaphone - 100 euros

En Amérique Centrale et aux Caraïbes, nos partenaires locaux fournissent des kits radios équipés d’un mégaphone aux communautés locales. Grâce à ces kits, les populations sont mises au courant continuellement de catastrophes naturelles imminentes via les infos des stations météos.

Point de distribution d’eau- 255 euros

Lorsqu’un typhon ravage une région, les habitants se retrouvent souvent sans eau potable. Oxfam et ses partenaires installent de nouveaux points d’eau et veillent à la qualité de celle-ci.

Kit de survie lors de catastrophes naturelles - 430 euros

Au Salvador, les organisations locales fournissent du matériel aux équipes de sauvetage (bottes, casques, lampes de poche, vestes fluo et mégaphones). Grâce à cet équipement, elles  peuvent venir au secours de personnes en détresse lors de catastrophes naturelles.

Irrigation - 1.500 euros

Au Mali, des partenaires d’Oxfam aident des organisations paysannes à irriguer leurs champs. Cela améliore la quantité et la qualité des récoltes et permet donc aux paysans de mieux nourrir leurs familles. Avec 1.500 euros, un hectare de terre peut être irrigué malgré la sècheresse.